De nouvelles idées dans le domaine du logement

Jeudi, 15.11.2018
Un tour de Suisse des projets expérimentaux en matière d’habitat, c’est ce que proposait un séminaire organisé par l’Office fédéral du logement OFL le 8 novembre dernier. Neuf organismes ont présenté leurs projet-modèle et débattu de leurs expériences. Le vieillissement démographique, le manque de logements abordables dans les villes et l’exode de la population dans les régions rurales constituent de grands enjeux. Des stratégies adaptées à la situation doivent permettre de trouver des solutions pragmatiques et d’offrir des logements de qualité à l’ensemble de la population.

Les neufs projets-modèles, présentés à Granges dans le cadre du séminaire des journées du logement 2018, ont expérimenté des pistes intéressantes dans le domaine du logement. Le communiqué de presse de l’OFL parle des projets-modèles comme «des laboratoires qui permettent d’aborder des défis spécifiques en testant de nouvelles méthodes, approches et procédures». Nous vous en présentons deux qui montrent bien la diversité des questions qui se posent dans notre pays.

Dans le canton d’Uri, le resort touristique d’Andermatt offre des centaines de nouvelles places de travail mais le village ne peut absorber la demande en logement des nouveaux venus. A un quart d’heure de là, les localités de la partie supérieure de la vallée de la Reuss souffrent de perte de vitalité et les rez-de-chaussée se vident au cœur des villages. De beaux bâtiments anciens ont besoin d’être réhabilités et de trouver un nouveau souffle. L’aménagiste cantonal Marco Achermann a expliqué comment le canton soutient les propriétaires en leur proposant l’outil de l’analyse d’immeuble, développé par EspaceSuisse. Il permet d’évaluer la faisabilité d’une réhabilitation sous l’angle économique et de définir une stratégie viable pour le long terme, en tenant compte de la situation particulière de chaque bâtiment.

Florence Schmoll, urbaniste de la ville de Bienne, a présenté la situation du logement dans sa ville. Bienne a une longue tradition de promotion de l’habitat coopératif. Grâce à une politique foncière active, elle a permis l’édification de lotissements coopératifs à des prix avantageux depuis des décennies. Certains ont un intérêt patrimonial reconnu. Aujourd’hui, ces lotissements ont besoin de rénovation et ils sont appelés à jouer un rôle majeur dans le développement vers l’intérieur de la cité seelandaise. Comment densifier tout en développant les qualités de ces ensembles bâtis remarquables? La ville de Bienne a évalué le potentiel de développement des lotissements d’utilité publique. Sur cette base, elle a formulé des recommandations pour les différentes catégories de lotissements identifiés qui vont de l’assainissement total à la conservation de l’ensemble sans modification. Ces recommandations doivent servir de base lors du renouvellement des droits de superficie et pour les travaux futurs des coopératives.

Les présentations des projets-modèles sont disponibles sur le site internet de l’OFL .