Devenir propriétaire reste souvent un rêve

Mardi, 12.04.2022
Quatre personnes souhaitant acquérir un logement sur cinq ne peuvent pas se le permettre. La faute essentiellement aux prix élevés, comme le montre une nouvelle étude de la ZHAW.
Photo: Tierra Mallorca, unsplash

L’étude se base sur un sondage représentatif. Selon l’opinion dominante, la propriété du logement ne serait accessible qu’aux privilégiés. De nombreuses personnes interrogées estiment que la politique et les autorités en sont les principales responsables, suivies par le secteur de la construction et de l’immobilier et les prestataires de services financiers. Selon la majorité d’entre elles, l’acquisition d’un logement devrait être davantage encouragée.

Dans un communiqué de presse, l’Office fédéral du logement (OFL) indique que cette étude est une contribution actuelle à la discussion sur la hausse des prix de l’immobilier. Dans le cadre de cette discussion, l’aménagement du territoire a parfois été fortement critiqué dans les médias, qui lui reprochent par exemple de faire grimper les prix de l’immobilier. EspaceSuisse répond aux accusations et montre dans son magazine Inforaum d’avril 2022 que l’aménagement du territoire n’est pas le problème, mais la solution à de nombreux problèmes.

Vous trouverez l’article complet «C’est toujours la faute de l’aménagement du territoire ...» du directeur d’EspaceSuisse Damian Jerjen dans le dernier numéro du magazine Inforum 1/2022 d’EspaceSuisse ci-dessous.

Vous pouvez télécharger l’étude réalisée par la School of Management and Law de la Haute école des sciences appliquées de Zurich (ZHAW), en collaboration avec l’OFL, l’Association suisse des propriétaires fonciers, la Fédération romande immobilière et Raiffeisen Suisse ici.

Marché de l'immobilier et aménagement du territoire

Le nouvel article à la rubrique «Sous la loupe»:

Le projet de LAT 2 tangue fortement