Les forêts marécageuses de l’Ibergeregg SZ sont désignées paysage de l’année

Lundi, 20.05.2019
La Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage (FP) a désigné comme «Paysage de l’année 2019» les forêts marécageuses de l’Ibergeregg SZ. La fondation estime que ce paysage concilie, de manière exemplaire, les exigences de divers groupes d’utilisateurs avec la protection de la nature et des marécages.
Gschwändestock

Les forêts marécageuses de l’Ibergeregg, un site marécageux protégé, forment avec la mosaïque de marais à ciel ouvert qui les séparent un véritable paysage forestier marécageux. Ces forêts boréales humides sont comparables à celles qui poussent sur des sols humides en Scandinavie ou au Canada. Véritables forêts enchantées, elles présentent une diversité d’espèces extrêmement élevée.

Entrée en vigueur en 2009, l’ordonnance pour la protection du site est tout aussi exemplaire, puisqu’elle parvient à concilier les intérêts de la protection de la nature, de la sylviculture et de l’agriculture, mais également du tourisme et des activités de loisirs. Ce texte a posé la base d’une collaboration réussie entre les différents groupes d’utilisateurs.

Les lauréats du prix sont la corporation de l’Oberallmeind Schwyz (OAK), propriétaire du terrain, et les services cantonaux des forêts et des dangers naturels (AWN) ainsi que de la nature, de la chasse et de la pêche (ANJF).

La cérémonie publique aura lieu le 25 mai sur l’Ibergeregg avec, à la clé, une randonnée permettant d’admirer la forêt boréale. Le matin, la FP organise un colloque public sur le thème «Sites marécageux au centre d’intérêts divergents».

Une documentation détaillée, des photos ainsi que toutes les informations relatives à l’organisation de la cérémonie publique et du colloque sont disponibles sur le site Internet de la Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage.

Depuis 2011, la FP élit chaque année le Paysage de l’année. Cette distinction permet de communiquer sur les valeurs des paysages suisses, d’informer sur les dangers qui les menacent et d’honorer l’engagement local en faveur de l’aménagement du paysage. La valeur du prix est de 10 000 francs.