Les Suisses se soucient de la forêt et l’apprécient

Mardi, 05.04.2022
Toute la population suisse, ou presque, aime la forêt. Elle s’y rend régulièrement pour se promener, se détendre ou faire du sport. Tels sont les résultats du troisième monitoring socioculturel des forêts de la Confédération.
Une sortie en forêt détend. Cependant, la part des sondés qui ne se sentent jamais dérangés dans la forêt était nettement inférieure (54%) en 2020, année de pandémie, qu’en 2010 (74%). (Photo: Monika Zumbrunn)

La popularité des forêts suisses pourrait faire rêver plus d’un politicien: pas moins de 95% de la population s’y rend, une nouvelle valeur record, comme l’écrit l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) dans un communiqué de presse. L’enquête représentative réalisée tous les dix ans montre que la population apprécie les forêts pour les diverses fonctions qu’elles remplissent.

Pour les sondés, la fonction la plus importante de la forêt est celle d’habitat pour la flore et la faune. Sa santé est néanmoins une source d’inquiétude, en raison des conséquences des changements climatiques comme la sécheresse ou les tempêtes. L’interprétation des résultats de l’enquête montre en outre que la population soutient la politique forestière actuelle de la Confédération et qu’elle souhaite même un renforcement de la biodiversité dans ce domaine.

Le nouvel article à la rubrique «Sous la loupe»:

Le projet de LAT 2 tangue fortement