L’ISOS en quelques coups de crayon

Jeudi, 19.11.2020
L’Office fédéral de la culture souhaite sensibiliser un vaste public à l’Inventaire fédéral des sites construits d’importance nationale à protéger en Suisse (ISOS). Trois petits films d’animation présentent de façon divertissante cet important instrument d’aménagement du territoire.
Dessin d'un milieu bâti dans le film sur l'ISOS

Comme le précise l’Office fédéral de la culture (OFC), l’ISOS est un thème que l’on qualifie souvent de compliqué et de difficile à mettre en œuvre. Ses mécanismes sont en effet exigeants et c’est un sujet parfois controversé sur le plan politique.

Trois clips, d’une durée de trois à quatre minutes, mêlent astucieusement le son et l’image pour expliquer en quoi consiste l’inventaire fédéral, quelles sont les bases légales, la méthode et son application. Ainsi, on apprend que l’ISOS recense les sites construits les plus précieux de Suisse et qu’il porte aussi sur les espaces libres, comme les jardins. Un second film présente les critères d’une inscription à l’ISOS, par exemple, l’emplacement ou les espaces entre les bâtiments. Quant au troisième film, il précise le rôle de l’ISOS lors d’une pesée des intérêts. Il convient, à ce sujet, de relever un fait actuel, à savoir le jugement rendu par Tribunal fédéral dans le cas de la cité-jardin de Friesenberg à Zurich (cf. notre news du 17.11.2020).

Les clips ainsi que de plus amples informations sur l’ISOS sont disponibles ici. Le géoportail de la Confédération vous permettra de savoir si votre commune ou votre ville est inscrite à l’ISOS.