Sous la loupe

Vous vous intéressez aux enjeux du développement urbain ou à la jurisprudence en matière de construction, d’aménagement du territoire et d’environnement? EspaceSuisse diffuse des connaissances et des expériences issues de la pratique, apporte des réponses à des questions d’actualité et anticipe les tendances émergentes – ce à quoi sert désormais aussi la nouvelle rubrique «Sous la loupe».

En complément des (longs) articles de notre magazine Inforum et de nos (brèves) news, notre nouvelle rubrique «Sous la loupe» est destinée à approfondir toutes sortes de sujets d’actualité. Vous pourrez vous aussi proposer vos propres contributions. Voici les règles du jeu.

Les articles sont publiés dans leur langue originale.

Alain Beuret, architecte-urbaniste, EspaceSuisse
Mercredi, 29.09.2021
D’anciens bâtiments mal entretenus et partiellement vides donnent l’impression que le centre est à l’abandon tandis que de nouvelles habitations neuves fleurissent en périphérie. Cette situation n’est pas rare dans certaines régions. Quelles sont les causes de ce désamour pour les bâtiment...
Rémy Rieder, conseil en aménagement, EspaceSuisse
Lundi, 02.08.2021
L’aménagement du territoire peut-il contribuer à résoudre la crise climatique? La réponse est à l’évidence positive. Ce phénomène s’exerce sur tous les espaces, en tout temps. De cette influence, il découle que la planification est davantage sollicitée que d’autres disciplines pour promou...
Brigitte Müller, Office fédéral de la culture (OFC), section Culture du bâti
Vendredi, 28.05.2021
La qualité de la culture du bâti est-elle vraiment qu’une question subjective? «Des goûts et des couleurs», comme on dit? Non, la culture du bâti peut être examinée de manière objective. Le Système qualité de Davos montre comment s’y prendre. Il s’agit notamment de prendre en compte les va...
Alain Griffel, Professor für Staats- und Verwaltungsrecht, Universität Zürich
Lundi, 19.04.2021
Seit 2014 sind die Kantone gesetzlich verpflichtet, überdimensionierte Bauzonen zu verkleinern. Dazu wird es wohl nur in untergeordnetem Umfang kommen. Denn der Gesetzgeber hat zwar A, nicht aber B gesagt.