Les coûts liés aux transports ont augmenté de quatre pour cent

Mardi, 11.06.2019
L'Office fédéral de la statistique (OFS) a publié les derniers chiffres sur les coûts et le financement des transports. Les coûts ont augmenté de quatre pour cent entre 2010 et 2015. En 2015, ils s'élevaient à environ 90 milliards de francs. Les hausses les plus fortes s’observent dans les transports aériens et ferroviaires. Si les coûts liés au transport routier motorisé n'ont que légèrement augmenté, ils représentent toutefois quatre cinquièmes des coûts totaux des transports. Tous les modes de transport occasionnent des coûts externes.
Verkehr Kosten Autobahn Nationalstrasse
En 2015, le transport routier motorisé a généré 80 pour cent des coûts totaux liés aux transports.

Selon l’OFS, les transports motorisés terrestres, aériens et par voie d’eau ont généré en Suisse, en 2015, un coût économique total de 89,7 milliards de francs, soit environ 11’000 francs par habitant. Les trois quarts des coûts sont imputables au transport de personnes, un quart au transport de marchandises.

La route représente 80 pour cent des coûts totaux des transports – mais c’est pour ce mode de transport aussi qu’on observe de loin le plus de trafic. La part des coûts est nettement moins élevée pour le rail (12%), pour l’aviation (7%) et pour la navigation (0,4%).

Par rapport à 2010, les coûts des transports ont augmenté globalement de quatre pour cent. La hausse a été forte pour les transports aériens (+14%) et pour les transports ferroviaires (+12%). Les coûts liés au transport routier motorisé n’ont augmenté que faiblement (+2%). Dans les transports aériens, la hausse est liée à l’augmentation du nombre de passagers (+27%), dans les transports ferroviaires, elle s’explique par de gros investissements.

Tous modes de transport confondus, les moyens de transport constituent de loin le plus gros secteur de dépenses (59%). L’entretien et le développement des infrastructures représentaient 17 pour cent des coûts totaux en 2015, les accidents de transport 12 pour cent, les dommages à l’environnement et à la santé 13 pour cent.

Selon les «perspectives d’évolution du transport 2040» du Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication, le trafic va fortement augmenter (cf. aussi notre news), ce qui entraînera une hausse des coûts y relatifs.

La collectivité a payé environ 12,8 milliards des coûts externes des transports en 2015, dont 71 pour cent ont été encourus dans le transport routier. Ils sont imputables à des accidents, à des atteintes à l'environnement et à la santé telles que le bruit (cf. notre news). Le Conseil fédéral s'efforce donc de répercuter les coûts sur les usagers selon le principe du pollueur-payeur.

Le communiqué de presse de l’OFS concernant les coûts et le financement des transports est disponible ici.